Les pires raisons de ne pas choisir un photographe professionnel pour son mariage

 Parce qu’un de nos invités peut le faire !

C’est vrai et c’est hyper tentant ! Un de vos invités a un bel appareil et il sait s’en servir, alors pourquoi payer un photographe professionnel ?

Il y a deux raisons majeures.

  • En premier point l’expérience et l’expertise d’un photographe professionnel change entièrement la manière dont un reportage photo est réalisé. A force de couvrir de nombreux mariages, il a pu être confronté à différentes situations et sera donc une aide précieuse le jour J. Le photographe professionnel saura vous guider et choisir les meilleurs lieux et horaires pour réaliser les photos de couples notamment, anticiper le déroulement de la journée , être discret, agréable et attentif. Là ou de son coté l’amateur, aussi plein de bonne volonté soit-il, n’aura pas le même recul sur les événements. Il aura tôt fait de louper un moment clé.
  • En second lieu le confort de votre invité qui sera rudement mis à l’épreuve. C’est pour tous mariés une journée unique, la pression pour le photographe est importante. Chaque moment loupé est un moment perdu, impossible de revenir en arrière ou de le refaire le lendemain. Votre invité qui aurait la lourde responsabilité de couvrir votre mariage, passera une journée, sans profiter un seul instant de vous ou des événements. Croyez moi, si pour un photographe professionnel rodé au mariage, chaque journée ressemble à un marathon, pour un amateur cela s’apparenterait plutôt à une course sans fin où il aurait tendance à être dépassé par les événements.

Parce qu’un photographe  c’est trop cher !

C’est vrai on ne peut pas le nier , un photographe professionnel , ça a un coût et pas des moindres. J’en ai bien conscience. Alors ok, il va couvrir votre journée mais qu’est ce qui justifie qu’il puisse pratiquer de tels tarifs ?

  • Le talent :  Difficile à quantifier, encore plus difficile à tarifer, mais pourtant le talent joue un rôle important dans la détermination du tarif de votre photographe. 
  • Les impôts :  Très facile à quantifier, jamais facile à payer, ils représentent plus de 33% de la prestation  (IS / IR etc …)
  • Le matériel : Qui dit photographe professionnel, dit matériel en adéquation avec les exigences qualitatives propre à ce statut. Si votre photographe arrive le jour J avec un appareil jetable vous n’allez pas être ravie 🙂 Généralement le coût de l’ensemble du  matériel est proche du coût d’une voiture (citadine). Ce coût est donc mécaniquement pris en compte dans les tarifs. De plus le matériel est comme tout soumis à usure et obsolescence, il faut donc périodiquement le remplacer. 
  • Le temps passé :  Le temps de présence sur un  mariage représente généralement entre 12h et 18h de travail non stop. Mais  il y a l’avant mariage et l’après mariage. La phase d’après mariage est constituée par le post traitement avec tout ce que cela comprend (sauvegarde, tri, retouche, exportation, galerie etc …), qui représente bien plus de temps que les deux autres phases réunies.     

Parce que le matériel ça sert à rien !

Le matériel d’un photographe professionnel est quand meme le point n°2 (le point n°1 étant le talent). Le matériel photo ne fait pas le photographe mais sans lui pas de photos possible.

Les différences entre un boitier à 500 euros et un boitier à 3500 euros sont multiples. Cependant l’une des principale est par exemple (parmi tant d’autres) la capacité du second à permettre d’effectuer des photos de qualités, lorsque la luminosité n’est pas idéale. Avec le premier vous aurez une photo difficilement exploitable tandis qu’avec le second vous aurez une photo de bien meilleure qualité.

Vient ensuite les objectifs, dont le prix varie entre 1000 et 2200 euros. Ils offrent une qualité sans commune mesure avec ceux des gammes grand public.  Chaque objectif est adapté à une situation donnée, multiplier (avec soin) leur nombre permet de multiplier les approches artistiques. Par exemple :  si un objectif macro, n’a en soit  rien d’obligatoire, voir vos alliances en gros plan, est toujours un plaisir appréciable.

Vient enfin la redondance du matériel. Un boitier a 3500 euros est une obligation, mais un second boitier, qui ne servira qu’en cas de défaillance du premier, est là encore une obligation pour tout photographe un tant soit peu consciencieux. Vous n’aimeriez pas que votre mariage ne soit qu’à moitié couvert car le matériel du photographe est en panne ? croyez moi, moi non plus ! C’est pour cela qu’avoir deux boitiers est un must have pour tout photographe professionnel.

Parce que la retouche photo ça sert à rien!

La retouche photo ? Inutile ! le photographe devrait tout gérer dès la prise de vue du cliché ? Vous pensez cela ? 

Et bien vous avez raison ! Le cadre, le sens même de l’image, l’instant capturé, tout cela est réalisé lors de la prise de vue. Cependant la retouche photo existe depuis que la photo elle même existe. Lorsque nous étions à la pellicule  les contrastes et couleurs étaient retouchées par la chimie lors du tirage des clichés. Progrès (ou pas pour les puristes) la retouche numérique a maintenant totalement changé la donne.

La retouche a posteriori effectuée par le photographe est plus que jamais une marque de sa sensibilité artistique. Vous aimez les photos avec des couleurs pastels ? Sachez que cela ne s’obtient pas à la prise de vue. Il faut un peu de retouche. 

L’erreur est souvent d’associer la retouche à la transformation intégrale de l’image. Ce qui n’est bien sur pas le cas, mais les couleurs, la luminosité, l’intensité sont des éléments qu’il faut retoucher avec finesse pour sublimer la photo. La retouche peut aller également plus loin car croyez moi si le jour J vous avez THE spot qui décide de pointer le bout de son nez, vous serez ravie que la technologie permette de faire disparaitre cela.

Source photo bandeau 

Photo 1 : Modèle : Adrena Line / Make up : Vanesa Mua
Photo 2 : Modèle : Lola Garrigou / Make up : Atout dévoilé 
 
Combien d’entre vous n’ont pas choisi un photographe professionnel et l’ont regretté ?  Faites nous partager votre expérience en commentaire.