Témoignage : Comment ma famille a failli gâcher mon mariage !

 Préparer son mariage c’est déjà pas de la tarte mais quant la famille s’en mêle ça devient mission impossible! Sophie a bien voulu partager son histoire. Merci à elle pour son témoignage. 

« Je me suis mariée le 14 avril 2012. The groom et moi même étions impatients et excités de l’annoncer à nos amis et surtout à notre famille. C’est là que commencent les ennuis !

L’annonce de notre mariage à nos familles : 

Nous avions décidés d’annoncer notre union mars 2011 lors de l’anniversaire de mon futur époux et donc en présence de mes beaux parents.

– Moi : Nous avons quelque chose a vous annoncer !!
– Ma belle mère ( que j’adore … ) : Nous dis pas que t’es enceinte ?
– Moi : Euhh non ! Nous avons décidés d’officialiser notre relation après 2 ans et demi de vie commune.

Et là, voir la tête de chacun valait le détour. Ma mère avait les larmes aux yeux. Mon père était complètement indiffèrent. Et mes beaux parents tirant clairement la tête et lâchant au passage une réflexion du type : ca va nous coûter bonbon encore cette histoire ! Leurs réactions laissaient déjà présager le pire. Au fur et à mesure des préparatifs, je me suis sentie submerger. Ca n’était plus MON mariage mais ca devenait le LEUR !

Grand moment de solitude

Pour faire rapide ca donnait un peu prêt ca :

Ma mère insistait à peu prêt toutes les semaines pour qu’on se marie à l’Eglise ! Non mais tu comprends sans l’Eglise c’est pas un vrai mariage, et puis tes grands parents ne comprendront pas… Une cérémonie laïque ? C’est quoi ca ? 

Mon père faisant parti du conseil municipal se devait impérativement d’inviter, des élus, pour faire bon genre. Papa, c’est bien beau mais c’est mon mariage pas le repas de Noël du comité des fêtes. 

– Ma belle mère, avait un avis sur tout,
– Tu vas faire ta déco rose ? Ca fait quand même très Barbie et enfantin tu ne trouves pas ?
– Vous allez vous mariez en avril ben j’espère pour vous qu’il ne pleuvra pas ! En même temps quelle idée de se marier en avril! 
– Je choisi le traiteur, c’est moi qui paie !!

Ah ouiiii l’argent ! Sous prétexte que nos familles nous aidaient, ils avaient leurs mots à dire sur tout. Si bien que je me sentais complètement dépossédée de mon mariage. Je ne gérai plus rien je n’avais plus mon mot à dire, même jusqu’au choix de ma robe. J’étais prête et ravie de les impliquer dans la préparation de mon mariage (même ma belle mère qui sait, quant elle le veut être adorable) , mais là c’était trop !

Le rendez vous de trop ! 

Un soir en rentrant, du rendez vous avec le photographe auquel ma mère et belle mère m’avaient accompagnées (le groom travaillait et ne pouvait pas être présent) j’ai craqué !

Littéralement, je me suis allongée sur le canapé et j’ai pleuré, pleuré et pleuré encore. Et j’ai expliqué au groom que j’avais même plus envie de me marier. A moins de 7 mois du mariage ca ne le faisait pas quand même.

Une fois de plus pendant ce rendez vous, les mamans omni-présentes ont dirigés le rendez vous. A plusieurs reprises le photographe a tenté de les remettre à leur place (merci merci merci) en leur disant gentiment que c’était à la futur mariée de lui faire part de ses attentes. En guise de réponse il a eu le droit au fameux : Oui mais c’est nous qui payons !!

Là c’était trop ! Je n’avais plus envie de ce mariage ! Après de longues minutes de sanglots, avec le groom on a pu discuté. On fait quoi ? D’un coté nos parents respectifs nous aident, et pas qu’un peu financièrement, mais de l’autre ce mariage nous échappe. Leurs mariages, leurs envies ils ont pu les exprimer il y a 35 ans en arrière, maintenant il s’agit de NOTRE mariage ! NOS envies ! Quitte à faire une croix sur leur aide !

C’est MON mariage ! 

Le dimanche suivant nous avons à l’occasion d’un repas invité tout ce joli petit monde chez nous. L’apéritif à peine commencé, ma belle me dit : « Tu sais Sophie, j’ai bien réfléchi et ce photographe qu’on a vu, il est vraiment pas bien, il n’en faisait qu’à sa tête et n’écoutait pas ce que je voulais ! Vous êtes d’accord avec moi Brigitte ?? Ah oui oui !! »

Justement belle maman, ca tombe bien je voulais vous en parler. Et là j’ai pris mon courage à deux mains et leur ai expliqué que je comprenais qu’ils voulaient tous que ce mariage se déroule au mieux, parce qu’ils tenaient à nous mais que ce n’était pas toujours ce que NOUS nous voulions. Et qu’à partir de maintenant nous allions choisir en fonction de nos envies, avec ou sans leur aide. Qu’ils devaient se réjouir pour nous !

Oupss tout le monde a failli s’étouffer !! On doit juste payer et se taire c’est bien ça ? Et là, the groom intervient ! Ouff ! Non, Vous pouvez nous aider si vous le souhaitez , nous conseiller, mais faites nous confiance !

En effet à  partir de ce moment là, tout a roulé ! Plus ou moins ravis de notre décision, j’ai enfin pu vivre mes préparatifs comme je le voulais. Je me sentais enfin libre et affranchie de toutes leurs remarques. Mon mariage a eu lieu, il n’était peut être pas comme eux l’avait rêvé mais moi SI !

Conseil 

Pour conclure je sais que bon nombre de futur mariées , sont dans le même cas. J’ai envie de vous dire : FAITES VOUS PLAISIR ! Ne faites pas votre mariage en fonction des autres au risque de vous gâcher cette belle journée. La plupart des gens qui critiqueront seront des mariés : dans ce cas ils ont eu l’occasion de faire ce qui leur plaisait a leur mariage ou des personnes non mariés qui feront comme ca leur chante au leur.

C’est votre journée , ne passez pas à coté !! »

 

Si vous aussi vous souhaitez témoigner sur votre mariage , envoyez moi un mail via le formulaire ou à l’adresse suivante : contact@myaphotography.fr 

Source photo bandeau